Brexit : Nouveau système, dénommé Operation Brock !

Dans le cadre de la mise sur pied d’un plan d’urgence, un nouveau système, dénommé Operation Brock, permettra de gérer n’importe quelle perturbation du trafic du transport routier à destination du port de Douvres et d’Eurotunnel au Royaume-Uni.

Si vous vous rendez au port de Douvres ou à Eurotunnel

  • Vous devez respecter tous les panneaux de signalisation, les instructions et les limitations de vitesse – ne vous fiez pas aux systèmes de navigation par satellite (GPS)
  • Ayez à portée de main les bons documents à montrer pour traverser la frontière
  • Si vous ne possédez pas les bons documents, vous serez dirigé(e) vers une autre zone d’attente à Ashford ou à Manston, où vous recevrez des conseils sur la façon de vous préparer à passer la frontière

Si vous ne respectez pas les instructions, vous risquez de recevoir des amendes et de subir des retards supplémentaires.

Pour obtenir davantage d’informations sur Operation Brock, veuillez vous rendre sur le site Web de Highways England

Brexit : Documents nécessaires en cas de No/Deal !

Le gouvernement britannique travaille d’arrache-pied pour parvenir à un nouvel accord avant le Brexit du 31 octobre, mais nous devons être prêts au cas ou aucun accord ne serait convenu !

Les transporteurs routiers et les conducteurs commerciaux qui opèrent entre le Royaume-Uni et l’Union européenne auront besoin de nouveaux documents si le Royaume-Uni quitte l’Union européenne sans accord.

Pour obtenir la liste complète des documents, rendez-vous sur gov.uk/brexit-hauliers et téléchargez le guide de référence.

BREXIT : Nouveau report pouvant aller jusqu’au 31/10/19 !!

Les dirigeants européens et Theresa May sont tombés d’accord dans la nuit de mercredi à jeudi pour un report du Brexit pouvant aller jusqu’au 31 octobre, écartant provisoirement le spectre d’une séparation brutale, à l’issue d’un sommet tendu à Bruxelles. Le compromis est intervenu à la veille du 12 avril, la date butoir pour le retrait britannique décidée au cours d’un précédent sommet, et qui risquait de devenir celle d’un divorce sans accord après plus de 40 ans d’une union tourmentée.

Une liste des documents et procédures à suivre si le Royaume-Uni quitte l’UE avec un No deal a été publiée …
Faites en sorte d’être prêt, rendez-vous sur le site du gouvernement UK

LE BREXIT RETARDE

Le Royaume-Uni et l’Union européenne ont convenu d’une extension de l’Article 50 pour retarder le Brexit.

La date de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne était initialement prévue le 29 mars 2019 à minuit (CET). Cependant, l’UE a convenu d’une courte extension de l’article 50 afin de se donner plus de temps pour parvenir à un accord de sortie.

Durant l’extension, le Royaume-Uni restera membre du marché unique européen et les règles de l’UE continueront de s’appliquer pour l’importation et l’exportation des marchandises.

Tant qu’un accord de sortie n’est pas adopté par le Parlement britannique, il faut envisager que le Royaume-Uni quitte l’Union européenne sans qu’aucun traité commercial ne soit mis en place. Il est donc indispensable que les entreprises se préparent à toutes les éventualités, y compris un « No Deal Brexit ».

Si le Royaume-Uni quitte l’Union européenne sans accord, les entreprises auront besoin d’un numéro d’identification et d’immatriculation d’opérateur économique (EORI) pour pouvoir importer ou exporter entre le Royaume-Uni et l’Union européenne.

Nous vous conseillons de vous enregistrer dès que possible pour obtenir un numéro d’identification et d’immatriculation d’opérateur économique (EORI) afin d’être prêt pour le Brexit.                                                     

( Attention si vous faites déjà des échanges avec  des pays hors UE et que vous établissez des déclarations douanières vous possédez déjà un numéro EORI )

Enregistrez-vous pour obtenir un numéro d’identification et d’immatriculation d’opérateur économique (EORI) belge ICI

Si vous voulez mettre en place également un compte de report qui permet de payer la TVA liée aux droits douaniers de manière efficace et rentable. Celui-ci permet également de garantir le dédouanement rapide et efficace de vos expéditions de grande valeur. ICI

FLASH INFO ” Convention SOLAS “

La vérification du poids des conteneurs à l’exportation est obligatoire depuis Juillet 2016 !

L’Organisation Maritime Internationale (OMI) a adopté des amendements à la convention internationale sur la sauvegarde de la vie humaine en mer (Convention SOLAS) afin de renforcer la sécurité maritime et de réduire les dangers lors des transports de fret maritime.

Les nouvelles règles exigent que le poids brut de chaque conteneur empoté pour l’export soit vérifié avant d’être chargé sur le navire. Ces changements impactent directement les pratiques opérationnelles à l’échelle mondiale.

La pesée doit se faire par un peseur agréer par la convention SOLAS, en Belgique ceux ci sont exclusivement situés dans la zone portuaire d’Anvers.

La convention SOLAS impose au transporteur et à l’opérateur du terminal de ne pas charger un conteneur empoté à bord d’un navire sans indication de poids brut vérifié pour ce conteneur.
Le non-respect de cette obligation par le transporteur ou l’opérateur du terminal peut entraîner des sanctions commerciales et opérationnelles, telles que des retards d’expéditions et des coûts supplémentaires en plus des frais générés pour la gêne occasionnée

(coûts de reconditionnement, frais administratifs pour les documents à modifier, envois retardés ou annulés , ect)

Partner Logistic

3, Boulevard de la technicité
B-7110 Houdeng-Goegnies

Contact Rapide :

Phone + 32 (0)64 23 69 69

Fax + 32 (0)64 22 90 65

Mobile + 32 (0)497 47 49 44